huissier yvelines, huissier de justice à Versailles, huissier yvelines 78, huissier 78, huissier de justice yvelines, huissier de justice 78, huissier Mantes-la-Jolie, huissier à Mantes-la-Jolie, huissier de justice Mantes-la-Jolie, huissier Versailles, huissier Poissy, huissier St Germain en Laye, huissier Rambouillet, huissier Montigny le Bretonneux, huissier Guyancourt, huissier Voisin le Bretonneux, huissier Sartrouville, huissier Vélizy, huissier Elancourt,huissier Trappes, huissier Maurepas, huissier Plaisir,huissier Buc, huissier Le Chesnay,huissier Flins sur Seine, huissier Aubergenville,huissier Houilles,étude d'huissier Yvelines 78, étude d'huisiser Versailles 78.

2 mars 2013

Actualités

Le décret fixant le taux de l’intérêt légal vient d’être publié au Journal Officiel du 01/03/2013.

Il s’agit du décret n°2013-178 du 27 février 2013.

L’article 1er énonce : « Le taux de l’intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l’année 2013. »

Il est rappelé que ce taux est majoré de 5 points en cas de condamnation judiciaire, et ce deux mois après que la décision a reçu force exécutoire.

[toggle title= « le décret 2013-178 en intégralité »]

JORF n°0051 du 1 mars 2013 page 3818
texte n° 3

DECRET
Décret n° 2013-178 du 27 février 2013 fixant le taux de l’intérêt légal pour l’année 2013

NOR:  EFIT1300685D

Objet : le présent décret fixe le taux de l’intérêt légal applicable au cours de l’année civile. Son champ d’application couvre notamment l’administration fiscale, les organismes bancaires, les commissions de surendettement, la justice.
Entrée en vigueur : il s’applique à tout calcul s’y référant du 1er janvier au 31 décembre de l’année en cours.
Notice : le présent décret fixe le taux d’intérêt officiel de référence sur la base de la moyenne arithmétique des douze dernières moyennes mensuelles des taux de rendement actuariel des adjudications de bons du Trésor à taux fixe à treize semaines. Ce taux de l’intérêt légal est utilisé en matière fiscale pour le calcul d’intérêts moratoires et d’intérêts créditeurs ; il est également appliqué en l’absence de stipulations conventionnelles, pour le calcul des intérêts moratoires en cas de retard dans le paiement d’une dette ; en outre, conformément à l’article L. 313-3 du code monétaire et financier, il s’apprécie avec une majoration de cinq points en cas de condamnation par une décision de justice.
Références : le présent décret est pris en application de l’article L. 313-2 du code monétaire et financier. Il peut être consulté sur le site Légifrance (http://www.legifrance.gouv.fr).
Le Premier ministre,
Sur le rapport de la garde des sceaux, ministre de la justice, et du ministre de l’économie et des finances,
Vu le code monétaire et financier, notamment son article L. 313-2,
Décrète :

 

Le taux de l’intérêt légal est fixé à 0,04 % pour l’année 2013.

La garde des sceaux, ministre de la justice, et le ministre de l’économie et des finances sont chargés, chacun en ce qui le concerne, de l’exécution du présent décret, qui sera publié au Journal officiel de la République française.

 

Fait le 27 février 2013.

Jean-Marc Ayrault

   Par le Premier ministre :

Le ministre de l’économie et des finances,

Pierre Moscovici

La garde des sceaux,

ministre de la justice,

Christiane Taubira [/toggle]