huissier yvelines, huissier de justice à Versailles, huissier yvelines 78, huissier 78, huissier de justice yvelines, huissier de justice 78, huissier Mantes-la-Jolie, huissier à Mantes-la-Jolie, huissier de justice Mantes-la-Jolie, huissier Versailles, huissier Poissy, huissier St Germain en Laye, huissier Rambouillet, huissier Montigny le Bretonneux, huissier Guyancourt, huissier Voisin le Bretonneux, huissier Sartrouville, huissier Vélizy, huissier Elancourt,huissier Trappes, huissier Maurepas, huissier Plaisir,huissier Buc, huissier Le Chesnay,huissier Flins sur Seine, huissier Aubergenville,huissier Houilles,étude d'huissier Yvelines 78, étude d'huisiser Versailles 78.

Signifier un acte

Qu’est-ce qu’une signification ? Quels sont ses avantages ?

Mode de communication des actes notamment de procédure, la notification est une formalité visant à s’assurer que le destinataire d’un acte en a effectivement eu connaissance, et ce dans des délais aussi brefs que possible.

La signification est, quant à elle, la forme de notification répondant le mieux aux exigences de sécurité, de rapidité et d’efficacité. Réalisée par l’Huissier de Justice ou par son clerc assermenté (aussi appelé clerc significateur) au moyen d’un acte authentique, la signification a pour but de porter les actes judiciaires (assignation en justice, jugement…) ou extrajudiciaires (sommation de payer ou de faire, congés, demandes de renouvellement du bail commercial, courrier adressé par voie postale et refusé par le destinataire…) à la connaissance des intéressés (article 651 du Code de procédure civile).

D’ailleurs, le législateur reconnaît la valeur juridique supérieure de la signification en posant comme principe que la notification peut toujours être faite par voie de signification alors même que la loi l’aurait prévue sous une autre forme.

Signifier un acte par voie d’huissier est le mode de notification le plus sûr, en comparaison par exemple à la notification par voie postale. Le seul avantage de la lettre recommandée est son coût peu élevé, son inconvénient majeur en est son insécurité juridique : l’absence du destinataire ou son refus de prendre la lettre  empêchent la notification de produire ses effets (la Poste se bornant à retourner la lettre à son expéditeur après l’expiration des délais de garde), la lettre recommandée ne fait pas preuve de son contenu, puisque non vérifié par un tiers de confiance.

Car en effet, signifier un acte par huissier de justice est la seule façon de procéder de manière incontestable :

Pourquoi la signification par Huissier est incontestable

  • L’acte d’huissier de justice est un acte authentique : sa date et son contenu sont incontestables (sauf à engager la procédure d’inscription de faux à l’encontre de l’Huissier de Justice prévue par les articles 303 à 316 du Code de procédure civile).
  • Signifier un acte permet de passer outre la volonté du destinataire qui ne peut refuser l’acte ; si le destinataire ne souhaite pas prendre connaissance de l’acte, l’Huissier de Justice, officier ministériel, justifiera avoir accompli toutes les démarches légales, le destinataire de l’acte étant réputé en avoir eu connaissance à la date figurant sur ce dernier.  L’acte d’Huissier de Justice permet donc au requérant de maîtriser la date de la signification.
  • Signifier un acte est un moyen rapide, puisqu’en cas d’urgence, l’acte pourra être signifié le jour même (au contraire de la lettre recommandée).

Vous souhaitez adresser un acte déjà rédigé à signifier cliquez ici ou si vous souhaitez demander la rédaction d’un acte pour qu’il soit signifié sur le département des Yvelines, contactez l’étude  en cliquant ici.

Que fait l’Huissier de Justice pour signifier un acte ?

Il s’agit pour l’Huissier de Justice de remettre en mains propres la copie d’un acte de procédure à son destinataire. Mais la remise dans les mains du principal intéressé n’étant pas toujours possible, les articles 653 et suivants du Code de Procédure Civile précisent les différentes modalités de cette remise et les formes subsidiaires de signification qui s’offrent à l’Huissier.

Modalités de signification

  • Signifier un acte à personne : la signification à personne est la reine des significations puisque l’acte d’Huissier de Justice est remis en priorité et en main propre à son destinataire en quelque lieu qu’il soit rencontré (art. 654 CPC). Cela implique de trouver le destinataire et peut donc conduire à une enquête de localisation de la part de l’Huissier de Justice. Aussi, une telle signification peut être effectuée sur le lieu de travail du destinataire de l’acte – étant précisé que, dans ce cas, il n’est possible de délivrer l’acte qu’à son destinataire uniquement, ce qui exclut toute remise à un collègue, un chef de service, une secrétaire, etc.

    Mais compte tenu des difficultés que rencontre régulièrement l’Huissier de Justice pour trouver le destinataire de l’acte (absence du destinataire pour cause de voyage, déplacement, déménagement…), cette règle générale de la remise à personne n’est pas toujours réalisable en pratique. Il existe donc des modes subsidiaires de signification auxquels a recours l’Huissier en cas d’impossibilité de signifier à la personne même du destinataire de l’acte, et qui restent tout aussi valables et sûrs.

  • Signifier un acte à personne présente : lorsque la signification à personne s’avère impossible, l’acte peut alors « être délivré soit à domicile, soit, à défaut de domicile connu, à résidence » (art. 655 CPC). Une copie de l’acte pourra, dans ce cas, être remise à toute personne présente à condition que la celle-ci l’accepte et déclare son identité complète. L’Huissier de Justice laissera alors un avis de passage au domicile du destinataire de l’acte, l’avertissant de la remise de la copie à l’un des résidents.
  • Signifier un acte par dépôt à l’étude : en cas d’absence du destinataire de l’acte ou si personne au domicile de ce dernier « ne peut ou ne veut recevoir la copie de l’acte », l’Huissier de Justice procède alors à un dépôt de la copie de l’acte à son étude où elle sera conservée pendant trois mois. L’Huissier de Justice qui s’est assuré de l’exactitude du domicile, doit de plus laisser au domicile du destinataire un avis de passage mentionnant que la copie de l’acte devra être retirée « dans le plus bref délai » à l’étude de l’Huissier de Justice par l’intéressé ou son mandataire (art. 656 CPC). La date de la signification est celle des formalités et vérifications faites par l’Huissier de Justice, peu importe que le destinataire vienne chercher son acte trois mois plus tard ou ne vienne pas le chercher.
  • Signifier un acte par procès-verbal de recherches infructueuses : lorsqu’après enquête, l’Huissier de Justice n’a pas réussi à localiser le destinataire de l’acte qui n’a alors « ni domicile, ni résidence, ni lieu de travail connus », l’Huissier doit dresser un procès-verbal où il relate toutes ses diligences, puis enverra le même jour une lettre recommandée avec accusé de réception au dernier domicile connu du destinataire, ainsi qu’une lettre simple (art. 659 CPC). Ce mode de signification permet d’engager ou de poursuivre une procédure à l’encontre d’une partie qui déménagerait très souvent, dans l’espoir d’échapper aux poursuites par exemple.

Dans tous les cas de signification par un mode autre que la remise à personne, une lettre  simple est en outre adressée au destinataire le jour même ou le premier jour ouvrable suivant, afin de l’informer de la signification ; cette lettre contient une copie de l’acte signifié.